Baby boom chez les primates

Dans un zoo plusieurs primates ont donné naissance à des petits en même temps. Les tamarins à bras rouges, les capucins bruns et les langurs javanais s’occupent maintenant des petits. Ces espèces de primates sont très différentes les unes des autres mais leurs principes de soins et d’élevage sont similaires.

Commençons par les capucins bruns. Au zoo comme dans la nature, les capucins bruns vivent en groupe. La mère n’a donné le petit à personne au début. Nourrir, porter, réchauffer, elle faisait tout elle même. Quand le petit a grandi, tout a changé. Il ne s’accroche plus constamment à la femelle, ne se décroche plus d’elle, n’explore plus l’enclos, ne goûte plus la nourriture.

La mère encourage ce comportement. Le reste des capucins bruns interagissent maintenant aussi avec le plus jeune membre de la famille. Les capucins  marchent toujours dans la rue fraîche. L’accès à la partie extérieure de l’enclos est libre et ils l’utilisent volontiers. Dans les groupes familiaux de tamarins à bras rouges l’une est toujours dominante. Dans les conditions du zoo, cette particularité demeure.

Le plus souvent, des jumeaux naissent. Cette fois ci, la femelle tamarin à bras rouge a également donné naissance à deux petits. L’élevage de la progéniture est aussi une affaire collective. Cependant, les pères sont déchargés de leur rôle de parent. Les femelles sont responsables de leur progéniture. Les premières aides des mères sont leurs filles aînées.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!