Des scientifiques découvrent des dinosaures qui se battaient

Pendant longtemps, un groupe de dragons à tête d’épine a déconcerté les experts qui ne comprenaient pas pourquoi ils portaient une sorte de casque sur la tête. L’hypothèse selon laquelle elle leur permet de se battre n’est pas née aujourd’hui, mais ce n’est que maintenant qu’on en a la preuve directe.

Les chercheurs ont scanné électroniquement des crânes fossilisés et ont comparé la répartition des lésions chez les dinosaures à tête épineuse avec celles des oiseaux, des crocodiles et des mammifères notamment les lézards à cornes. Les scientifiques ont conclu que les dinosaures se heurtaient les uns aux autres à la manière des moutons, c’est-à-dire par la tête ou des bisons, c’est-à-dire en se poussant plutôt qu’en se heurtant d’aujourd’hui.

Les stégocératoïdes, une famille de pachydermes, relativement petits, préféraient se heurter sur les côtés de la tête, comme les chèvres des neiges. Bien que le sexe des dinosaures soit inconnu, M. Peterson soupçonne que les mâles se disputaient les femelles, leur territoire et leur statut.

Néanmoins, il est possible que l’animal soit pas vivant de ces blessures et que la faible densité soit le résultat d’une infection secondaire. Par ailleurs, des blessures du crâne ont été trouvées chez d’autres espèces de céphalopodes, comme le ceratopus. Ces bovins avaient des cornes et des becs, il n’est donc pas difficile de les imaginer croisant les cornes au combat comme les animaux modernes.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!