Deux jeunes cygnes secourus

Les habitants du village, ont secouru deux jeunes cygnes dont le vol s’était affaibli et qui s’étaient laissés distancer par le troupeau. Selon les villageois, les jeunes oies étaient épuisées et avaient pris du retard sur le troupeau, n’ayant pas eu le temps de s’adapter au long voyage hivernal. Le centre est financé par le budget républicain et a l’expérience du sauvetage réussi d’oiseaux adultes et de leur retour dans leur habitat naturel.

Les sangliers à l’esprit libre ont continué à fréquenter leur enclos d’origine pendant deux semaines, mais la chaleur des animaux adultes a mis fin à leur visite. Les cerfs sont devenus des adultes robustes et ont été vus de nombreuses fois dans la forêt, mais ils ont eu peur des secouristes. Cependant, les gardes forestiers n’ont été que trop heureux de voir les cerfs parfaitement adaptés à la vie dans la nature.

Les cerfs ne veulent pas être loin des gens, ils veulent rester dans leurs cages, explique le porte-parole de l’une des installations. Les mois d’été sont également une période d’acclimatation pour les oiseaux de proie tels que les deux faucons et les vautours qui sont les animaux de compagnie du musée zoologique de l’université.

De l’avis des experts, si ces animaux ne peuvent pas se débrouiller seuls dans la nature après avoir passé un certain temps avec des humains, ou s’ils ne souhaitent pas reprendre une vie indépendante, ils seront placés, où ils vivront leur vie en tant que bien-être social complet.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!