Face à face avec des morses

Le photographe animalier Paul Söders a passé trois semaines à Spitzberg, l’une des îles septentrionales les plus reculées assez connu, pour documenter la population de morses. Chaque morse adulte peut peser autant qu’un petit camion, jusqu’à une tonne et plus.

Chaque morse adulte pèse jusqu’à une tonne et demie et est armé de deux longues défenses tranchantes. Ils sont utilisés par les morses lors de combats avec d’autres morses, pour se protéger des requins ou des orques ou pour grimper sur la glace.

Lorsque la glace se retire, les morses rampent sur le gravier et trempent leurs flancs gras dans le maigre soleil. Ils s’y reposent également après un déjeuner ou un petit-déjeuner réussi et n’aiment pas être dérangés pendant ces moments, et peuvent être assez fortes. Paul dit qu’il faut toujours penser aux dangers lorsqu’on travaille avec de tels animaux.

Et la caméra à huit mille vous apprend aussi à être prudent. Je me souviens de la première fois où je suis tombé d’une banquise dans la mer. Mes dents se sont immédiatement contractées, mon pouls s’est accéléré et l’un des morses s’est jeté sur moi. J’ai dû me défendre en le frappant plusieurs fois à la tête, puis il s’est retiré.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!