Jim Dingilian et ses dessins de fumée à l’intérieur de bouteilles

L’artiste Jim Dingilian crée des peintures plutôt inhabituelles. Il remplit des bouteilles vides de fumée, puis brosse soigneusement la suie sur les murs. Il crée des peintures remarquablement détaillées. Son travail est nouveau et différent de tout ce à quoi nous sommes habitués. Pour Jim Dingilian, un récipient en verre vide est la toile d’un futur chef-d’œuvre.

Il peint ses images à l’intérieur des bouteilles. Pour créer sa prochaine miniature, il utilise une bougie pour enfumer l’intérieur du récipient en verre, puis frotte minutieusement les résidus de suie millimètre par millimètre. Le mystère demeure entier quant à la manière dont il réalise un dessin aussi délicieux et à l’outil qu’il utilise pour y parvenir. Il faut dire que c’est un travail difficile et que l’artiste n’a aucune marge d’erreur.

Un mauvais coup et tout le travail est perdu. Mais cette façon inhabituelle de l’appliquer crée un effet de mystère, qui a fait le succès de l’auteur. Les bouteilles elles-mêmes ajoutent un sentiment d’inconvenance aux sujets des œuvres. Les bouteilles vides, que l’on trouve en abondance sur le bord des routes et les herbes qui poussent auprès des parkings, sont des symboles de consommation, de joie ou de peur.

En tant qu’objets d’art, ils sont des réceptacles d’images: leur vide est rempli de souvenirs instables, explique l’artiste, qui donne à ses œuvres non seulement une qualité esthétique mais aussi une dimension philosophique.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!