L’apparition d’ours à la fourrure blanche Kermode

L’apparition d’ours à la fourrure blanche est due à la présence d’un allèle récessif du gène de coloration. Ces ours ne sont pas albinos. Ils ne sont pas non plus liés aux ours polaires. L’ours Kermode a été nommé d’après Francis Kermode, qui a été le premier à le décrire. Dans les tribus indiennes locales, l’ours porte un autre nom, l’ours fantôme.

Cette couleur de pelage sert en quelque sorte de camouflage aux ours Kermode lorsqu’ils capturent des saumons sur la rivière, ce qui les aide à rassasier plus de poissons que leurs parents au pelage plus foncé. En automne, l’ours hiberne pendant une demi-année, et il peut utiliser comme tanière une crevasse ou une grotte dans les montagnes, ou une cavité sous les racines d’un arbre tombé.

Au milieu de l’hiver, des oursons pesant environ 300 grammes naissent, au printemps, ils sont plusieurs fois plus grands et peuvent suivre leur mère. Si ces ours existent encore aujourd’hui, il faut en remercier  les colons, qui ne les ont jamais chassés pour leur étonnante peau blanche. Bien qu’il s’agisse d’un prédateur plutôt timide, qui, même blessé, n’attaque pas mais fuit.

Lorsque la saison de pêche est terminée, l’ours se nourrit principalement de nourriture végétale: herbe, champignons, baies, miel, bien qu’il n’apprécie pas la charogne ou les insectes. La couleur blanche d’un ours Kermode est due à la présence de deux allèles récessifs, le même gène responsable des cheveux et de la peau blonds chez l’homme.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!