Le renard pygmée ou américain

Pour la deuxième année consécutive, un loup arctique blanc a donné naissance à un petit au zoo. Cette année, il y en avait cinq. Le sexe des oursons est inconnu car ils sont tenus à l’écart inutilement. Les petits grandissent dans leur état le plus naturel avec leur mère et les autres membres de la meute dans l’enclos.

Ces magnifiques animaux se trouvent dans les régions arctiques difficiles du nord du Groenland. Les recherches ont montré que ces zones sont toujours froides, avec des vents forts et fissurants, entre autres caractéristiques. Il est impossible de survivre dans ces conditions climatiques, mais ces bêtes vivent dans ces lieux depuis des centaines de milliers d’années. En d’autres termes, on peut y trouver des traces de vie.

La raison en est que les gens ont peur du froid et ne peuvent pas vivre dans de telles conditions climatiques, mais pour le loup, c’est sa maison. Ils ont tout ce dont ils ont besoin pour survivre dans le froid de l’Arctique, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. Ils ont des manteaux qui les protègent du froid, une vue perçante qui leur permet de voir loin et un odorat vif qui en fait de bons chasseurs.

La nature a créé les loups pour qu’ils s’entraident et suivent en même temps une hiérarchie stricte, avec le chef et sa compagne au sommet. Le chef de meute a toujours plus de pouvoir que les femelles, tandis que les inférieurs connaissent leur place. Si quelque chose arrive au chef de meute ou à la femelle choisie, un autre loup prendra sa place.

La concurrence n’est pas la bienvenue ici. À l’âge de deux ou trois mois, les petits peuvent suivre la meute et quitter la tanière avec toute la famille. Les petits vivent avec leurs parents pendant plusieurs années. Ils doivent apprendre à bien chasser et à développer leur esprit. Puis, le moment venu, ils partent pour former leur propre groupe ou famille.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!