Les chats à six pattes d’Hemingway remis au ministère de l’agriculture

Tout au long de l’histoire du musée, les animaux se sont toujours sentis chez eux. Ils avaient accès à toutes les pièces, pouvaient s’asseoir sur les étagères et même monter sur les lits. Aujourd’hui encore, le spécialistest du musée est responsable de la santé des habitants à quatre pattes du musée.

Mais désormais, le ministère de l’agriculture va également surveiller la vie de ces chats. Non seulement les fonctionnaires fédéraux décideront de la nourriture à donner à ces animaux, de l’endroit où ils doivent dormir et du moment où ils doivent être présents sur le terrain, mais ils pourront également sanctionner les musées qui refusent de coopérer. Le musée a ainsi été comparé à un cirque ou à un zoo.

Hemingway prenait toujours soin de ses animaux de compagnie et donnait à chacun d’eux un surnom, qui incluait toujours le son S. En 1957, cinquent sept animaux vivaient dans la villa: 43 chats adultes et 14 chatons. Aujourd’hui, il y en a une soixantaine, dont certains ont jusqu’à sept ou huit doigts sur leurs pattes.

Ils ont hérité cette caractéristique physique de leur ancêtre, le chat Snowball. Dans le même temps, les experts n’ont pas été en mesure d’identifier d’autres caractéristiques particulières que tous les chats Hemingway partagent.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!