Les chevaux du Loch Lomond

Chaque semaine, la jument, Shoshoni, parcourt au moins 400 mètres. Et c’est ainsi qu’elle a nagé. Aujourd’hui âgée de 19 ans, Shoshoni a fait sa première plongée au large de l’île d’Inchtavannaich à l’âge de trois ans et a suivi ses propriétaires Sulan Kell et Loy Todgers sur leur bateau. Il se trouve que le couple vit sur une île et travaille sur le continent écossais et voyage régulièrement entre la côte et la mer.

Ils emmènent également leurs chevaux avec eux, car leur activité consiste en des cérémonies de mariage et le Shoshoni est le participant le plus courant. Selon Roy Rogers, leurs chevaux aiment se baigner dans l’eau après une journée de travail, se laver de leur sueur et profiter d’une baignade.

Il n’y a pas de ferry entre l’île et le continent et pas de pont non plus. Il existe une trentaine de ces îlots isolés sur le grand lac Loch Lomond et le seul moyen de transport dont disposent les gens ici est le bateau. Des barges sont disponibles pour les plus gros chargements, mais les chevaux préfèrent rentrer chez eux par leurs propres moyens.

Nous les emmenons sur le continent pour toutes sortes de travaux, pour transporter quelque chose ou pour monter à cheval. Même en hiver, lorsque les températures descendent en dessous de zéro et qu’il neige, nos chevaux n’ont pas peur de nager, explique Roy Rogers. Shoshoni n’est pas étranger au mauvais temps.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!