Les poupées les plus réalistes

Sissel a toujours été fascinée par les visages des petits. Mais, malgré son intérêt et son amour de l’art depuis toujours, Sissel n’a pas suivi de formation artistique professionnelle. Elle a commencé à les fabriquer il y a plus de 28 ans, sans aucune connaissance particulière ni savoir-faire artisanal. Les portraits des petits sont son point fort.

Rien d’autre ne peut transmettre avec autant de précision les plus fines nuances du caractère et les nuances de l’humeur. Le plus souvent, ses poupées rient. La ressemblance des portraits est telle que lorsque vous regardez une photo d’une poupée et d’un petit réel. Au fil des ans, l’artiste a expérimenté différents matériaux.

Avec l’arrivée de la cerntite, un matériau doux au toucher, donnant une surface cireuse, très dur et incassable, Sissel a commencé à en mouler des têtes, des bras et des jambes. Elle a construit son corps autour d’une sorte de squelette en plastique, laine et tissu. Les cheveux sont presque toujours en mohair naturel, ou de vrais cheveux sont utilisés.

Les robes, les tenues sont confectionnées par Sissel elle-même ou par sa mère, qui a plus de 90 ans. La mère de Sissel a toujours aidé, mais aujourd’hui, en raison de son âge avancé, elle n’aide que lorsqu’elle le peut. Son travail a été apprécié par le jury compétent, qui lui a décerné l’étoile d’or, qui est le premier prix de l’exposition internationale.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!