Un studio d’architecture transforme des carrières en espaces culturels

Les carrières quitées ne finissent pas toujours en décharges ou en lacs profonds, parfois, elles deviennent une véritable œuvre d’art. Mais il faut quelques ingrédients, des architectes et des artisans de la maçonnerie. Les habitants de cette région ont exploité des gisements de pierre, créant des grottes bizarres ou des carrières profondes.

Bien que tous ces travaux n’aient pas été réalisés à l’échelle industrielle mais pour gagner de l’argent ou pour construire leur propre maison, on compte néanmoins plus de 3000 carrières et grottes dans la région. La plupart d’entre eux sont tombés en ruine, bien que certains habitants entreprenants aient trouvé le moyen d’utiliser à leur manière les grands creux créés par le dur labeur de leurs ancêtres.

Certaines grottes ont été transformées en élevages de volailles, d’autres en entrepôts, et des fosses profondes en bassins à poissons. Les autorités ont également décidé de réhabiliter les carrières et les grottes afin de permettre à la population locale. Dans le but de créer de nouvelles opportunités susceptibles de contrecarrer des zones rurales, ils ont proposé de nouvelles perspectives économiques visant à organiser et à développer les infrastructures touristiques.

D’autant plus que Mère Nature elle-même a créé toutes les conditions préalables à cela. L’impressionnant paysage naturel, la présence de roches volcaniques aux formes inhabituelles, les entrées mouchetées des carrières ou les fosses profondes transformées en lacs profonds, sont autant d’attractions en soi qui ne demandent qu’à être facettées.

Like this post? Please share to your friends:
Une page géniale
error: Le texte est protégé !!